Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
L'Aviron Majolan

L’Aviron Majolan, c’est surtout :

  • Une école de la vie
  • Une école du plaisir
  • Une école du sport
  • Une école du challenge collectif

Situé au bord du Grand Large à Meyzieu (Rhône)
• Un plan d’eau riche de sa faune et de sa flore : le calme et la nature à 15 minutes de Lyon.
• 200 adhérents de tous âges.
• 500 pratiquants.

Une école d’aviron label 3 étoiles
• Des activités de loisirs et de compétition.
• Une structure de professionnels et de bénévoles diplômés pour accueillir, encadrer, former en toute sécurité.
• Un parc de bateaux bien adapté à nos activités.

Une philosophie fédératrice.
Une volonté de conserver l’esprit d’ouverture, de convivialité, de respect des personnes et de l’environnement.

L'Aviron Majolan est un club d'aviron français. Il se situe à Meyzieu en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il se trouve au bord du réservoir du Grand-Large

L'association est rattachée à la Fédération française d'aviron (FFA) depuis 1973.

Le 6 mai 1953, c'est la création de la Société nautique majolane (SNM), inscrite sous le n°1711 avec insertion au journal officiel n°4616 du 21 mai, et dont le siège social est situé à la mairie de Meyzieu. Le premier président élu le 13 juin 1953 est Marcel RIVES. À sa création en 1953, le club avait pour but initial de porter secours aux personnes en difficulté sur le plan d'eau. Il s'y pratiquait plutôt de la barque. Le 12 juillet 1959, la Société nautique majolane est affiliée à la Fédération française de joute et de sauvetage nautique (FFJSN).

Le 28 août 1960, un premier titre de champion de France en barque est obtenu par un membre du club : Jacky Turrel.

Le 7 novembre 1961, la Société Nautique Majolane change de nom et devient l'association des Sauveteurs Volontaires de Meyzieu.

Le 20 mars 1966, un inventaire est fait : la société possède alors 8 barques.

Le 17 juillet 1966, 16 sauveteurs réalisent une décize de 75 km de Montalieu à Meyzieu.

Le 8 septembre 1966, l'association reçoit l'agrément ministériel jeunesse et sport n°38 S 32 de l'Académie de Grenoble, pour la pratique de la natation et du sauvetage.

Le 7 juillet 1968, à l'occasion du 15ème anniversaire, l'association organise un critérium de sauvetage nautique et des éliminatoires des championnats de France de joute.

Le 23 mars 1973, l’assemblée générale entérine la création d’une section Aviron, et l’affiliation à la Fédération française des sociétés d’aviron. Le premier aviron est acheté. L’engouement suscité par cette nouvelle activité fait passer le nombre d’adhérents de 30 à 80.

Le 8 mars 1974 : du fait de l’activité nouvelle aviron, le club reprend le titre de Société nautique majolane. Le 5 juillet 1974, la couleur des pelles est arrêtée : jaune avec 2 bandes rouges. Le 7 mai 1976, le club décide de résilier son affiliation à la Fédération française de Joutes et Sauvetage Nautique, et en juin 1978, c'est l'ouverture d'une section féminine aviron.

Le 5 novembre 1988, l'appellation est une nouvelle fois modifiée. La Société nautique majolane devient Aviron Majolan.

En 1994, l'Aviron majolan acquiert le label fédéral École française d'aviron. En 1995, elle obtient le label 3 étoiles. Cette même année, Rémi Revellin devient vice-champion du monde junior, c'est la première médaille aux championnats du Monde pour un membre du club. En 2000, pour la première fois, un rameur du club remporte cette fois une médaille olympique. Thibaud Chapelle remporte la médaille de bronze lors des Jeux olympiques de Sydney en deux de couple poids légers, associé à Pascal Touron. Dans la continuité, en 2008 , Jonathan Coeffic est médaillé de bronze en quatre de couple toutes catégories aux Jeux olympiques de Pékin. Petit à petit, les rameurs majolans s'imposent et ils continuent à s'afficher sur les podiums nationaux et internationaux.

Aujourd'hui, le club possède environ 150 coulisses pour un effectif d'adhérents annuels moyen de 200 adhérents et un effectif d'adhérents pour des activités sur une courte durée de 300 adhérents.


En 1973 fut décidée sa reconversion à l’aviron, sport très voisin de la barque de sauvetage jusqu’alors pratiquée.

Après quelques années de balbutiements ce fut le déclic et depuis 1980 on a commencé à voir les rameurs Majolans sur les podiums nationaux et internationaux jusqu’aux jeux olympiques en 2000, 2004 et 2008.

Aujourd’hui, c’est un effectif moyen annuel de 550 adhérents, une Ecole Française d’aviron labellisée 3 étoiles, un parc à bateaux de plus de 120 coulisses, une section compétition, une section loisirs, une section universitaire, de quoi offrir une large palette de pratiques de notre sport, et tout ceci avec une équipe de bénévoles et salarié compétente, administratifs et techniques.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus